VIDÉOS | 1500 matches, 21 trophées et 28 campagnes européennes

Depuis le début de son histoire, longue de trente années, le Spirou Charleroi a disputé 1502 rencontres professionnelles et 28 campagnes européennes. Les Carolos ont remporté 21 trophées et 963 matches, soit un ratio de 64% de victoires. Du championnat à l’Europe en passant par la Coupe de Belgique, analyse des résultats compétition par compétition.

CHAMPIONNAT : dix titres, dont deux quadruplés

Fondé en 1989, le Spirou Charleroi n'a connu que la Division 1 de basketball belge dans son histoire. Dix fois champion de Belgique, le club sambrien a presque toujours été dans le top du championnat.

En trente saisons, le club d'Eric Somme n'a manqué le Top 4 qu'à cinq reprises. Avec deux quadruplés et un doublé, le club a remporté un titre tous les trois ans.

Vingt-neuf succès de rang

En 2002-2003, le Spirou n'a connu qu'une seule défaite en championnat en 31 rencontres. C'était lors de la deuxième journée, face à Ostende (101-87). Les Carolos ont ensuite remporté 29 succès d'affilée. Une saison presque parfaite durant laquelle un certain Andre Riddick commença à écrire le début de son ère à Charleroi.

Une saison à oublier

Le Spirou Charleroi n'a connu qu'une seule saison avec plus de défaites que de victoires en championnat. C'était lors de la saison 2016-2017 (20 succès, 22 revers). Malgré la cinquième place finale en championnat, le Spirou était parvenu à battre Alost en quart des play-offs mais échouait aux portes de la finale contre le futur champion en titre ostendais.

Une victoire de plus de 61 points

En 1052 rencontres de championnat, le Spirou compte 736 succès pour 316 défaites. Une des victoires les plus marquantes remontent à la saison 2002-2003, l’année où les Sambriens étaient monstrueux. Le 14 mars 2003, Charleroi battait Vilvorde avec 61 points d’avance (122-61). Huit jours plus tard, les hommes de Savo Vucevic s’imposaient de 41 unités en terres vilvordoises.

Pour trouver trace du plus grand succès en extérieur du Spirou en championnat, il faut remonter à la saison 1993-1994. En déplacement à Ypres, les Hennuyers se sont imposés de cinquante points (56-106). 

Les 11 plus gros cartons du Spirou

14/03/1993 : Spirou 122-61 Vilvorde
95-96 : Spirou 135-80 Saint-Louis
20/04/2001 : Spirou 124-70 Gand
93-94 : Ypres 56-106 Spirou
94-95 : Spirou 110-61 Aarschot
96-97 : Spirou 112-63 Pepinster
97-98 : Spirou 113-64 Bree
01/05/2004 : Spirou 92-47 Vilvorde
14/01/2012 : Spirou 100-55 Verviers-Pepinster
11/09/1999 : Spirou 94-50 Verviers-Pepinster
13/12/2002 : Spirou 109-65 Tournai-Estaimpuis

COUPE : d’une finale épique à une élimination sans gloire

En Coupe de Belgique, le Spirou Charleroi a été titré cinq fois. En termes de statistiques, les Carolos ont été en demi-finale de la Coupe plus de six fois sur dix. Les Hennuyers ont également dépassé les 100 succès dans cette compétition la saison dernière. Il faut également ajouter que le club a glané six supercoupes. 

Une finale épique

Au printemps 1999, le Spirou Charleroi et Ostende livrent l'une des plus belles batailles de l'histoire du basketball belge. En finale de la Coupe, à Hasselt, les Carolos s'imposent 91-85 après... trois prolongations.

David Desy, auteur du panier de l'égalisation dans le dernier quart-temps et de 13 points durant les trois prolongations de la finale de Coupe de Belgique de 1999, déclare ceci : « Ce genre de match génère énormément d'émotion avec notamment un shot qui marque les esprits ».

Une élimination sans gloire

La plus mauvaise saison du Spirou Charleroi se déroule en 2012-2013. Les Hennuyers ponctuent cet exercice sans succès en Eurocup, sans victoire en play-offs et par une élimination sans gloire face à Houthalen (club de D2) en Coupe de Belgique.

+47 en finale

L’année 2002-2003, le Spirou est injouable. Titrés en championnat après vingt-neuf succès de rang, les Carolos atomisent Gilly en finale de Coupe. Les hommes de Savo Vucevic s’imposent le 8 mai 2003 avec 47 points d’avance (115-68).

Plus de 100 victoires

Le 7 décembre 2018, le Spirou a conquis la 100e victoire de son histoire en Coupe de Belgique lors d'un derby hennuyer remporté face à Mons (85-67).

Le bilan des Carolos est de 101 succès, 41 défaites et 5 partages.

EUROPE : 28 campagnes et un exploit majeur

En trente années, le Spirou a participé à 28 campagnes européennes. 1990 et 1991 sont les deux seules années où Charleroi ne s'est pas exporté à l'étranger.

Hormis deux partages, les Hennuyers ont remporté 126 de leurs 303 rencontres européennes. Un bilan honorable qui a été marqué par plusieurs incroyables exploits.

Coupe Korac : un bilan équilibré

La belle histoire en Europe démarre dès la première saison de l'histoire du club. Le Spirou Monceau dispute la Coupe Korac en 1989. Et la toute première victoire survient face au club portugais Illiabum Clube (106-83).

En cinq saisons au sein de la Coupe Korac (1989, 1992, 1993, 1994 et 1995), du nom du joueur yougoslave des sixties Radivoj Korac, le Spirou Charleroi a disputé 26 rencontres. Son bilan est équilibré. Les Carolos ont compilé 12 succès, 13 défaites et un partage (82-82 face aux Portugais d'Ovarense en 1995).

La meilleure campagne se déroule lors de la saison 1992-1993. Les Carolos sont éliminés en "poule de huitième de finale" après avoir notamment remporté six victoires et avoir sorti les Français de l'ASVEL Lyon-Villeurbanne au deuxième tour.

En 1995, le Spirou atomise les Bosniens de Citluk de 73 unités (141-68). A ce jour, cela reste le plus gros succès de l’histoire du club.

Euroleague : la plus belle victoire de l'histoire

Après cinq participations en Coupe Korac, les hommes de Giovanni Bozzi sont propulsés en … Euroleague, la meilleure compétition européenne, en 1996 après le premier doublé coupe-championnat de l'histoire du club.

Dans la plus prestigieuse compétition européenne, le Spirou Charleroi a eu du mal à enchaîner les victoires. En comptant les phases qualificatives, les Carolos n'ont remporté que 21 succès en 77 rencontres au bout de cinq participations (1996, 2000, 2001, 2010 et 2011).

Néanmoins, lors de la saison 2010-2011, les Hennuyers remportent l'une des plus belles victoires de leur histoire. Le 17 novembre 2010, dans un Spiroudome bouillant, Demond Mallet et ses coéquipiers battent le grand Real Madrid de 18 points (67-49). Mallet compile 11 points et 8 passes décisives.

Coupe Saporta : un exploit retentissant

Une saison après la première participation du Spirou en Euroleague, Charleroi se qualifie trois saisons de rang en Coupe Saporta, l'ancienne Coupe des Coupes (1997, 1998 et 1999).

Le bilan sambrien est assez bon en Coupe Saporta. Les Carolos y ont remporté 21 succès en 38 matches. C'est la seule compétition européenne où ils possèdent un bilan positif.

D'ailleurs, l'un des plus grands exploits européens du Spirou Charleroi a été écrit en Coupe Saporta. Lors de la saison 1998-1999, pour leur deuxième participation, les hommes de Giovanni Bozzi remportent une victoire historique au CSP Limoges en seizième de finale. Battus en Belgique (60-61), les Ron Ellis, David Desy et John Weatherspoon vont s'imposer de sept points en Nouvelle-Aquitaine.

L'histoire de cette photo est à lire sur l'article "1995-1999 : Une domination sans précédent".

Eurocup : terre de records pour Andre Riddick

Sur les 28 campagnes passées en Europe, le Spirou en a connu onze en Eurocup, la deuxième compétition en importance dans la hiérarchie des coupes européennes après l'Euroleague (2002, 2003, 2004, 2005, 2007, 2008, 2009, 2012, 2013, 2014 et 2015).

C'est en 2002, après deux participations d'affilée en Euroleague, que l'histoire de Charleroi commence en Eurocup. Une terre de records pour le capitaine Andre Riddick.

A ce jour, Riddick reste le meilleur joueur en termes de contres dans l'histoire de l'ULEB Cup (l'EuroCup actuel) avec 147 blocks. Le 8 décembre 2004, "The Rejector" réalise même huit contres face à l'Alba Berlin. Un record qui a été égalé en 2007 par Ken Johnson.

En 2005, finaliste des play-offs et finaliste de la Coupe de Belgique, le Spirou Charleroi réalisera sa plus grande performance européenne, en atteignant les quarts de finale de l'ULEB Cup face à Valence (78-86 au Dôme, 93-82 en Espagne).

Champions League : une belle campagne dans le groupe de la mort

Après quatre participations consécutives en Eurocup, le Spirou Charleroi dispute en 2016 la seule saison en Champions League de son histoire.

Lors de cette saison 2016-2017, le Spirou Charleroi montre deux visages sur les parquets : parfois étincelant, parfois totalement absent. En Europe, les Carolos brillent dans un groupe extrêmement relevé et s'offrent notamment le scalp du grand Partizan Belgrade (70-84) dans la capitale serbe.

Après une belle campagne en Champions League dans le groupe de la mort (6 victoires et 8 défaites), Charleroi est reversé en FIBA Europe Cup où il se fait éliminer en huitième de finale par Nanterre, futur vainqueur de la compétition.

En 2018, les hommes de Brian Lynch jouent les éliminatoires de la Champions League. Lors du dernier tour préliminaire, les Carolos chutent face à l'UCAM Murcia mais sortent avec les honneurs. Alors qu'ils étaient menés de 16 points en Espagne (et donc de 25 unités sur les deux manches), les Sambriens n'ont jamais baissé les bras. En deuxième mi-temps, ils ont asphyxié les Murciens et ne sont pas passés loin du miracle. Bien qu'inutile, la victoire 78-82 face au médaillé de bronze en titre de la Champions League peut être considérée comme un exploit.

FIBA Europe Cup : un match de folie face à Nanterre

Lors des deux dernières saisons, le club carolo a disputé la FIBA Europe Cup. Dans la quatrième compétition en importance dans la hiérarchie des coupes européennes, Charleroi peine à se faire une place au soleil.

Le Spirou n'a jamais réussi à briller lors de ses trois campagnes en Europe Cup (2006, 2017 et 2018). Son bilan est de 14 victoires pour 14 défaites.

Mais le 8 février 2017, après avoir été éliminés en Champions League, les Carolos réalisent un match de folie face à Nanterre 92 en huitième de finale aller (85-84). Un bon souvenir au Dôme et une belle propagande pour le basketball. Au retour, les hommes de Fulvio Bastianini perdent 86-78 dans la banlieue parisienne. Une élimination sur le fil, face au favori et futur vainqueur de la compétition.

Let's Go Spirou ! #AuCoeurDeLaPassion


Belgian Championship
Belgian Championship
Belgian Championship
Belgian Championship
Belgian Championship
Belgian Championship
Belgian Championship
Belgian Championship
Belgian Championship
Belgian Championship

10x Belgian Championship

Belgian Cups
Belgian Cups
Belgian Cups
Belgian Cups
Belgian Cups

5x Belgian Cup

Partenaire CPH - Logo